Panama

Présentation

 

Ce pays latino, qui occupe la partie la plus étroite de l’isthme américain, fût découvert en 1513 par le jeune chevalier Vasco Nunez de Balboan, de passage entre ces deux océans.

 

Mais les surprises du PANAMA viennent essentiellement de sa faune qui est l’une des plus riches de la planète avec 200 espèces de reptiles et de mammifères, 900 d’oiseaux et 15 000 de papillons.

 

Le célèbre canal, construit à la fin du XIXème siècle, reste un invraisemblable défi lancé à la nature : forêts impénétrables, sols mouvants, fleuves imprévisibles.

Aujourd’hui encore l’exploit laisse sans voix et la vision d’un pétrolier géant s ‘élevant dans l’une des six écluses, jusqu’à paraître flotter au-dessus des arbres reste un spectacle stupéfiant.

 

Les Panaméens savent à quel point leur petite patrie est belle : paysages de jungle, de montagnes et de volcans, protégés par des parcs nationaux qui occupent 25 % du territoire, une faune et une flore d’une ultime richesse, des îles cocotiers, plages blondes aux eaux turquoises, connus des seuls pêcheurs indigènes et de quelque hippies à barbe grise, abandonnés là par le ressac des années 70. Que de paradis oubliés !

 

Les petits îlots qui forment l’archipel de Bocas del Toro dans la mer des caraïbes vous séduiront par leurs villages sur pilotis reflétés dans l’eau calme du lagon, leurs pirogues se glissant dans le labyrinthe de la Mangrove, longeant des îlots déserts et leurs anses ombragées. Le soir venu, les pirogues s’amarreront entre les pilotis d’une cabane où une Indienne silencieuse fera griller un poisson digne d’un roi.

 

Plus au cœur du pays, vous découvrirez un monde bruissant de cascades et d’oiseaux où les papillons, les singes et les perroquets vivent le matin du monde, où les orchidées se cueillent par brassées, où l’air est si léger qu’il monte à la tête.

Les marchés du dimanche, mélanges étourdissants de couleurs et d’odeurs, n’ont rien à envier aux marchés précolombiens !

 

Et enfin, vous ne manquerez pas de rencontrer les célèbres indiennes Kunas vetues de leur costume traditionnel.

 

Autant d’ingrédients qui vous surprendront venant d’un pays, non seulement entre deux océans, entre deux Amériques, mais aussi entre passé et présent, entre jungle et béton, entre le temps figé des vallées perdues et le temps précipité d’un village planétaire.

Quel type de voyages ?

Circuit découverte, en individuel sur mesure avec location de véhicule, en circuit privatif avec chauffeur-guide, tourisme équitable, tourisme d'aventure, voyages de noces, incentive, séjour balnéaire...

Le Panama pour qui et comment ?

En groupe, entre amis, en couple, en famille avec des jeunes enfants... le Panama reste une destination facile à visiter et sécurisante.

Il existe un large choix d'offres hôtelières et de restaurants qui permet de répondre à tout type de budget.

A partir du 25 novembre 2013, le Panama sera desservi par la compagnie Air France 3 fois par semaine sur vols directs au départ de Paris.

Informations pratiques

• Formalités douanières :

Pour les ressortissants français et un séjour n'excédant pas 90 jours, passeport en cours de validité. Billet de retour ou de continuation exigible.
Si transit via les Etats-Unis, il sera nécessaire de se procurer un document ESTA.

Taxe de sortie de 40$US à régler à l'aéroport le jour du départ.

• Formalités sanitaires :

Aucune vaccination obligatoire, excepté pour les touristes qui se rendent dans la région de DARIEN (fièvre jaune obligatoire).

Il est conseillé d’être à jour avec le vaccin DT POLIO. Traitement antipaludéen recommandé.

Vaccin contre l’hépatite A également recommandé.

Ne pas oublier d'emporter un anti-diarrhéique, une pommade répulsive et un apaisant anti-moustique.

• Décalage horaire :

-6h en hiver et -7h en été.

• Monnaie :

Le Balboa est la monnaie locale mais tous les paiements s’effectuent en dollars US.

Les cartes de crédit sont acceptées partout.

Il est recommandé de partir avec des dollars en petites coupures.

• Langue officielle :

L’espagnol.

• Electricité :

110V (adaptateur à prévoir)

• Quand voyager :

La meilleure saison pour se rendre au Panama est de janvier à avril, période dite « saison sèche ».

Sachez cependant que dans ce pays exceptionnellement bien arrosé vous trouverez une chaleur lourde et humide toute l’année.

• Que ramener ?

Au Panama, les produits sont détaxés, vous pouvez donc ramener des produits Hifi, vidéo...

Pour les souvenirs, les molas, textiles traditionnels indiens, et l'artisanat local : masques en bois, céramiques, corbeilles, bijoux...